Vous connaissez sans doute la corrélation positive entre l’humidité et la moisissure, les acariens et les risques de problèmes de santé tels que les problèmes respiratoires. Les consommateurs sont déjà très bien éduqués et au fait des problèmes de santé reliés à l’humidité. Par contre, sont-ils tout autant informés sur les dommages que l’humidité peut avoir sur un plancher ? Découvrez en quoi et comprenez pourquoi un problème d’humidité n’est pas de bonne augure pour un plancher.

Problèmes d’humidité et couvre-plancher une situation à éviter

Définir les problèmes d’humidité.

Tout d’abord, sachez que le sol est une source courante d’humidité, mais pas la seule. Par contre, l’humidité provenant du sol est généralement la plus problématique ou dommageable. Dans le cas d’un problème d’humidité et votre-couvre plancher, il faut savoir que les problèmes d’humidité proviennent du niveau du sol ou sous le sol. Donc si vous avez un problème d’humidité, sachez que la source initiale d’humidité provient sans doute de la dalle de béton sur laquelle est construite votre maison qui elle, a été construite sous le sol ou directement au niveau du sol. C’est pour cette raison que les problèmes d’humidité se retrouvent généralement dans les sous-sols. Ceci étant dit, sachez qu’il est également possible que votre dalle de béton ait été coulée sur un pare-vapeur qui aidera à limiter d’éventuels problèmes d’humidité. Il est cependant très difficile de savoir si tel est le cas.

Alors, comment savoir si votre maison ou votre sous-sol a un problème d’humidité? Tout d’abord, il est possible de faire un test qui permettra de déceler un problème d’humidité. Ce test consiste à mesurer l’évaporation d’humidité en livre par pouce carré par heure. Il s’agit d’un test peu complexe qui demande par contre beaucoup de précision quant à l’exécution. De plus, il est souvent onéreux et peut parfois ne pas refléter la réalité. En effet, le temps de l’année auquel vous faites le test peut affecter la précision des résultats. Par exemple, si vous faites le test lors de la fonte des neiges du printemps, le sol risque d’être plus gorgé d’eau qu’en été. Il est donc possible qu’il y ait davantage d’évaporation d’humidité provenant du sol à ce moment. Somme toute, il s’agit d’un très bon test, mais sachez qu’il existe une autre façon de déceler un problème d’humidité à moindre coût : l’utilisation de votre gros bon sens. Plus précisément, regardez les signes avant-coureurs que votre maison pourrait présenter. Est-ce que vous sentez une odeur d’humidité dans votre sous-sol ? Est-ce que votre sump pump (pompe de puisard) part souvent (à quelle fréquence) ? Si vous avez un déshumidificateur, est-ce qu’il a besoin d’être vidé chaque jour, deux fois par jour ? Est-ce que votre maison est à proximité d’un plan d’eau ? Vous pourriez avoir une nappe phréatique sous la maison et donc un sol gorgé d’eau. Une autre façon de le savoir est de regarder si un meuble fixe (depuis un certain temps) qui est placé sur la dalle de béton a laissé un cerne sous ce dernier lorsque vous le déplacez. S’il y a un cerne ou un rond plus foncé, il s’agit d’un signe d’un potentiel problème d’humidité puisque l’humidité qui cherche à sortir du sol peut laisser des marques sur la dalle de béton.

Qu’est-ce qui peut causer un problème d’humidité dans votre maison? Il faut savoir qu’un problème d’humidité est souvent relié à un dégât d’eau antérieur ou tout simplement au fait qu’il n’y ait aucune membrane pare-vapeur, ce qui fait en sorte que l’humidité cherche à sortir de la dalle en tout temps.

Les conséquences de l’humidité sur les revêtements de sol

Maintenant que la table a été mise quant aux problèmes d’humidité, abordons le cœur du sujet : la réaction des couvre-planchers face à un problème d’humidité. Puisque chaque type de couvre-plancher est fabriqué de composantes différentes et nécessite des produits d’installation qui diffèrent les uns des autres, il est indubitable qu’ils ne réagiront pas de la même façon face à un problème d’humidité. Voici donc comment chaque type de couvre-plancher peut réagir face à un problème d’humidité.

Plancher de céramique

Malgré ce que vous pouvez penser, ce n’est pas parce que la céramique est l’un des couvre-planchers les plus durs qu’il est insensible à l’humidité. Plusieurs problèmes peuvent se produire dont l’efflorescence, soit un blanchiment des joints. Dans un cas d’humidité élevé, il est également possible que des gouttes d’eau sortent des joints et pour ensuite créer de petites flaques d’eau un peu partout sur votre plancher. Il est tout aussi possible que le coulis craque et qu’ensuite les joints s’effritent en raison du mouvement de la tuile pour finalement résulter en une tuile complètement décollée. L’un des cas des plus extrêmes se nomme le « tenting » et comme son nom l’indique, les carreaux de céramique se soulèvent du sol pour former un semblant de tente en raison de la pression trop élevée d’humidité qui cherche à sortir du sol. Ce genre de situation est plutôt rare puisqu’il faut avoir une quantité d’humidité immense pour qu’elle puisse réussir à pousser les tuiles du sol uniquement par pression. 

Plancher de vinyle

Des problèmes d’humidité avec les planchers de vinyle sont aussi possibles. Par exemple, le problème le plus fréquent avec le vinyle en feuille (le prélart) est de trouver la moisissure sous le produit. On peut aisément se douter de ce type de problème par l’odeur que la moisissure dégage sous le couvre-plancher ou de par la décoloration du produit.  Il est également possible de voir des bulles d’air se trouver un peu partout sous le prélart ou un gondolement en raison de l’humidité cherchant à sortir de sous le revêtement de sol. Quant aux lattes et aux tuiles de vinyle, un problème d’humidité peut causer un décollement du produit. L’humidité essaiera de se frayer un chemin par la voie la plus facile, soit les joints. Si vous constatez que les joints de votre plancher en lattes ou tuiles de vinyle commencent graduellement à décoller, vous pourriez avoir un problème d’humidité. Une autre indication d’un problème d’humidité est le suintement de l’adhésif. Si vous constatez que la colle sort des joints, posez-vous des questions car ce n’est pas normal.

Plancher flottant

Le plancher laminé, ou plancher flottant, ne fait pas exception à la règle puisqu’il peut lui aussi réagir face à des problèmes d’humidité. Dans cette situation-ci, l’humidité peut faire déformer le plancher laminé en raison du gonflement des joints. Puisque la base du plancher laminé est faite en partie de bois, elle se gorge d’humidité (d’eau) et gonflera les joints qui exerceront une pression les uns sur les autres. Plus les joints se gonfleront, plus les planches seront exposées à une pression opposée qui engendrera la déformation de celles-ci. Il est également possible que les planches se séparent les unes des autres ou que les planches subissent une déformation en convexité plus communément appelé l’effet de bombement. Soyez au fait qu’il est tout aussi probable que vous entendiez des bruits de craquements lorsque vous marchez sur votre plancher.

Plancher en tapis

Le tapis est le couvre-plancher avec lequel un problème d’humidité est plutôt rare puisque les matériaux des tapis permettent l’évaporation de l’humidité plus facilement que d’autres types de couvre-plancher. Ceci étant dit, le tapis n’est pas à l’abri des problèmes d’humidité. Si un tel problème existe, sachez que le tapis peut se décoller du substrat. 

En somme, comme chaque problème a une solution, il en va de même pour les couvre-planchers. Si vous voulez éviter un éventuel problème d’humidité, pensez à installer une membrane pare-vapeur lors de la préparation de votre sous-plancher. Vous viendrez ainsi limiter le risque de futurs problèmes. Vous pouvez également installer une membrane de désolidarisation puisqu’elle bloque la montée de l’humidité et neutralise les contraintes de mouvement. Elle évite d’effectuer des pressions directement sur le revêtement de sol. Sachez qu’il en existe une adaptée à chaque type de couvre-plancher. Il est tout aussi possible d’opter pour un faux plancher qui permettra d’avoir un jeu d’air sous le couvre-plancher et qui empêchera donc l’humidité de pousser directement sur le plancher. Comme vous pouvez le constater, l’humidité peut être la pire ennemie de votre couvre-plancher et c’est pour cette raison qu’il est important de vérifier si vous avez un problème avant d’installer votre nouveau revêtement de sol. N’hésitez pas à demander de l’aide à des spécialistes du couvre-plancher comme nos conseillers en magasin.