St-Isidore 514.875.1954 Longueuil 450.647.1571

Suivez-nous sur Facebook de Lanctôt, couvre-sol design Lanctôt Floor Design Center sur Saint Isidore, QC sur Houzz

Comment préparer son sous-plancher pour de la céramique

Comment préparer son sous-plancher pour de la céramique

#Trucs et astuces #Céramique

Vous rénovez votre cuisine ou votre salle de bain et changez la céramique au sol, assurez-vous d’avoir une structure solidifiée, adéquate et apte à recevoir la nouvelle céramique.

Les problèmes suite à la pose d’une nouvelle céramique sont généralement causés par un manque de préparation du sous-plancher. Pour aider à bien comprendre ce que signifie la préparation du sous-plancher, nous avons résumé les différentes situations possibles.

De prime abord, il est important de savoir que la préparation du sous-plancher diffère selon la nature de la base structurelle. Si la base est composée de bois, la préparation ne sera pas la même que celle sur une base de béton.

Préparation d’un sous-plancher sur une base de bois

Si la base de votre sous-plancher est composée de bois, il existe quatre façons de préparer son sous-plancher. La façon dont la structure de votre maison a été construite aura un impact sur les étapes de préparation.

Si les solives de votre maison sont installées à tous les 16‘’, votre base de sous-plancher devrait être composée d’un contreplaqué ou d’un OSB (panneau à copeaux orientés) de 5/8’’. Sur ce substrat doit être ajouté une seconde couche. S’il s’agit d’un contreplaqué, il faut le doubler d’un second contreplaqué de 5/8’’ devant être vissé aux 6’’. Si votre substrat est un OSB, il vous faut lui ajouter une membrane de désolidarisation collée avec un ciment-colle modifié au polymère.

Si les solives de votre maison sont installées à tous les 19.2‘’, votre base de sous-plancher devrait être composée d’un contreplaqué ou d’un OSB de 3/4’’. Sur ce substrat doit être ajouté une seconde couche. S’il s’agit d’un contreplaqué, il faut le doubler d’un second contreplaqué de 3/4’’ devant être vissé aux 6’’. Si votre substrat est un OSB, il vous faut lui ajouter une membrane de désolidarisation collée avec un ciment-colle modifié au polymère.

Si les solives de votre maison sont installées à tous les 24‘’, votre base de sous-plancher devrait être composée d’un contreplaqué ou d’un OSB de 3/4’’. Sur ce substrat doit être ajouté une seconde couche. S’il s’agit d’un contreplaqué, il faut le doubler d’un second contreplaqué de 3/4’’ devant être vissé aux 6’’. Si votre substrat est un OSB, il vous faut lui ajouter un second panneau d’OSB d’au moins 3/8’’en plus d’installer une membrane de désolidarisation collée avec un ciment-colle modifié au polymère.

Si vous avez une maison datant de plusieurs années, il est fort possible que le substrat installé sur vos solives soit des planches structurelles (planches de bois de différentes largeurs et grandeurs posées les unes après les autres). Si tel est le cas, il vous faut doubler votre plancher avec un substrat (contreplaqué ou OBS) d’au moins ½’’ en plus d’installer une membrane de désolidarisation collée avec un ciment-colle modifié au polymère.

Préparation d’un sous-plancher sur une base de béton

Il est possible d’installer une céramique sur du béton à condition que ce dernier soit sain, propre, sec, sans problème d’humidité, sans résidus de colle ou produits de nettoyant. Cette façon de faire ne requiert aucune préparation en particulier puisque le béton est à son état naturel. Toutefois, il est conseillé d’installer une membrane de désolidarisation avant de procéder à l’installation de la céramique. La membrane agira à titre protectrice et préventive dans l’objectif de prévenir d’éventuelles fissures ou autres problèmes.

Autres types de surfaces

Peu de gens le savent, mais il est possible d’installer une nouvelle céramique sur un vinyle ou une céramique existante. Si vous décidez d’installer votre céramique sur un vinyle existant, il est important que ce dernier ne soit pas un vinyle coussiné, qu’il ait été collé lors de son installation et qu’il y ait qu’une seule couche de vinyle. La céramique est un couvre-sol rigide, il est donc important que la base sur laquelle elle est posée ne bouge pas.

La préparation requise pour cette méthode consiste en l’application d’un dégraisseur qui permettra d’éliminer toutes traces de cire, de résidus de produits nettoyants et saleté. Une fois cette étape réalisée, vous devez installer une membrane de désolidarisation sur le vinyle avec un ciment-colle modifié à prise rapide. Quelques heures après l’application du ciment-colle modifié à prise rapide, vous pourrez procéder à l’installation de la nouvelle céramique.

Si vous optez pour cette façon de faire, soyez conscient de la hauteur finale que votre plancher aura. En moyenne, une céramique mesure 3/8’’ (10 mm) d’épaisseur, cela veut donc dire que votre pièce sera plus haute d’au moins 3/8’’ et qu’il est possible que votre plancher n’arrive pas à la même hauteur.

Planéité de votre sous-plancher

Peu importe la base sur laquelle votre céramique sera installée, il est primordial que votre sous-plancher soit plane. Une tuile de céramique est rigide et ne s’adapte pas au mouvement. Il est donc important que votre plancher soit le plus plane possible pour assurer une bonne adhésion entre la tuile et le ciment. Un dénivellement de 1/8’’ sur 10’ est acceptable, dès que le dénivellement est supérieur à cette mesure, il faut procéder au nivelage de votre sous-plancher. Vous pouvez effectuer un nivellement de votre surface avec un ciment autonivelant.

En somme, quel que soit votre sous-plancher, si vous désirez effectuer la préparation vous-même, assurez-vous de vous informer auprès d’un professionnel ou d’un carreleur afin qu’il vous indique quelle préparation est requise. Ils ont les connaissances et l’expertise nécessaire pour vous fournir les bonnes informations. L’avis d’un expert peut vous sauver plusieurs problèmes!

« Retour aux trucs et astuces

Articles Récents